Trouver un prestataire
Avez-vous besoin d'un contrat d'assurance ?
Découvrez comment trouver un professionnel de santé avec MSH
Déjà membre ?
Connectez-vous pour trouver un professionnel de santé
Equipe commerciale
Service gestion
Équipe commerciale individuels
De 9h00 à 18h00 (CET)
Nous contacter par e-mail
Équipe commerciale entreprises
De 9h00 à 18h00 (CET)
Nous contacter par e-mail
La colonne vertébrale également appelée rachis se décompose en trois principaux segments :
  • la colonne cervicale permet les mouvements globaux de la tête,
  • la colonne thoracique joue principalement avec les côtes un rôle important dans la respiration,
  • la colonne lombaire intervient principalement dans la flexion/extension du tronc.
Chaque vertèbre est séparée de ses voisines par un disque fait de fibres circulaires enserrant un noyau visqueux. Ce disque joue un véritable rôle amortisseur. Les contraintes sur ces disques sont très variables en fonction de la position ou de l’effort entrepris.

C’est également au niveau du rachis que se concentrent les effets du stress.

Quand passer à la chirurgie du disque vertébral ?

Les atteintes du disque vertébral sont soit dégénératives soit d’origine traumatique. La décision de traiter et le type de traitement dépend avant tout de la gêne fonctionnelle. Le traitement devra être, en 1ère intention, toujours médical à base de kinésithérapie, de repos, d’anti-inflammatoires et éventuellement d’une à trois infiltrations.
La chirurgie ne doit être proposée qu’après un traitement médical bien conduit ayant intégré au moins une infiltration.

Techniques opératoires

L’objectif reste toujours le même : lever la compression des racines nerveuses. Plusieurs techniques opératoires peuvent être proposées :

-  La dissection de la hernie discale
Le chirurgien va retirer plus ou moins largement le noyau sorti du disque et va le nettoyer. Cette technique, précédemment faite par une incision de la peau sur 10 à 15 cm se fait maintenant de plus en plus fréquemment par microchirurgie permettant ainsi une intervention plus légère.

- Le remplacement du disque intervertébral
Cette intervention beaucoup plus récente ne se pratique pas dans tous les pays. en effet, certains n’ont pas encore certifié les prothèses discales mises en place. Si elles devraient se multiplier à l’avenir sur le rachis lombaire, elles restent d’indication plus restreinte pour le rachis cervical. Un seul disque lombaire doit être remplacé.

- L’arthrodèse
Elle consiste à fixer les vertèbres entre elles. C’est l’intervention la plus lourde nécessitant 8 à 10 jours d’hospitalisation et le port d’un lombostat en résine pendant 3 mois post intervention.

Quels sont les risques d'une chirurgie du disque vertébral

Toute intervention chirurgicale présente des risques à court ou long terme :
  • Infection : plus limitée dans la microdissection, elle peut être dramatique suite à une arthrodèse.
  • Saignement : notamment lors de la pose d’une prothèse de disque ou d’arthrodèse.
  • Persistance de douleurs appelées « failed back surgery syndrome (FBSS) » : cette complication intervient quelle que soit la technique utilisée et peut révéler une mauvaise évaluation de l’origine des douleurs. On peut également voir la formation de tissu cicatriciel autour de la racine nerveuse, une inflammation liée au matériel posé.
  • Anesthésie : des risques sont liés à l’anesthésie, comme pour toute intervention.

Suites de l'intervention chirurgicale

L’intervention chirurgicale va bien souvent soulager immédiatement les douleurs. Cependant la cicatrice de la peau se fait en 3 semaines environ mais la cicatrisation des éléments plus profonds prendra beaucoup plus de temps.

Quelle que soit l’intervention, il faut prévoir un arrêt de travail allant de quelques jours en cas de microchirurgie à au minimum 2 mois en cas d’arthrodèse.

Privilégiez durant les 3 premières semaines une position assise haute pour éviter d’avoir des douleurs lombaires basses (tabouret de bar, chaise réglable en hauteur…).
  • Evitez de vous asseoir dans un canapé, fauteuil de salon. N’utilisez que les chaises dures, bien droites et pas trop basses.
  • La position assise haute est obligatoire en cas d’arthrodèse durant les 6 premières semaines après votre intervention.
  • Pour vous asseoir, débutez sur le bord du siège puis glissez les fesses jusqu’au fond. Appuyez-vous ensuite contre le dossier et gardez les pieds bien à plat. Evitez de croiser les jambes.
  • La station assise ne doit pas être prolongée.
  • Pliez les genoux pour prendre quelque chose à terre.
  • Ne portez pas de poids lourds dans les semaines suivant la chirurgie.

Nos recommandations

  • La décision de traitement chirurgical doit se prendre posément en ayant déjà essayé toutes les capacités du traitement médical.
  • Certains pays sont peu enclins à proposer des séances de kinésithérapie pré ou post chirurgie. De telles séances sont cependant nécessaires à condition qu’elles soient pratiquées avec un praticien rompu à ces techniques.
  • Une douleur sans image au scanner ou à l’IRM révélant un vrai conflit avec une racine nerveuse doit faire suspendre toute chirurgie.
  • Si une décision de chirurgie est prise, demandez un second avis.
  • Il ne peut y avoir de chirurgie du dos pour un adolescent en dehors d’une scoliose grave évoluant rapidement.

Comment MSH International peut vous accompagner ?

Pour toute douleur prolongée du rachis, n’hésitez pas à contacter notre équipe médicale qui, en fonction des traitements déjà proposés, vous orientera vers un spécialiste près de votre lieu de résidence.

Lors de toute demande de prise en charge de chirurgie du rachis, MSH International organisera un deuxième avis avec des spécialistes renommés. Pour cette démarche, nous vous demanderons de nous faire parvenir un rapport du chirurgien expliquant les traitements antérieurs ainsi que les images de scanner ou d’IRM.
Toutes les FAQ
Consultez les réponses aux questions fréquemment posées par nos clients dans le monde entier
Envie d’en savoir plus ?
Découvrez le contrat qui vous convient en quelques clics
Contactez notre équipe de spécialistes
Nous sommes là pour vous aider dans votre langue 24 h/24 et 7 j/7