Trouver un prestataire
Avez-vous besoin d'un contrat d'assurance ?
Découvrez comment trouver un professionnel de santé avec MSH
Déjà membre ?
Connectez-vous pour trouver un professionnel de santé
Equipe commerciale
Service gestion
Équipe commerciale individuels
De 9h00 à 18h00 (CET)
Nous contacter par e-mail
Équipe commerciale entreprises
De 9h00 à 18h00 (CET)
Nous contacter par e-mail
Une maladie cardiovasculaire peut conduire au décès, mais cela ne veut pas dire qu’il faille accepter cela comme une fatalité. Bien qu’il ne soit pas possible de changer certains facteurs de risque personnels comme les antécédents familiaux, l’âge ou le sexe, il existe quelques mesures simples de prévention-clés que vous pouvez observer pour en diminuer le risque.

Vous pouvez éviter de futurs problèmes cardiaques en adoptant dès maintenant un mode de vie sain. Voici sept conseils de prévention pour débuter.
1 - Ne pas fumer ou consommer de tabac
Fumer ou consommer du tabac, quelle que soit sa forme physique, est l’un des principaux facteurs de risque pouvant favoriser l’apparition d’une maladie cardiovasculaire. Les composants chimiques du tabac peuvent endommager votre cœur ou vos vaisseaux sanguins, menant à un rétrécissement des artères, par le dépôt d’une plaque (artériosclérose). L’artériosclérose peut conduire à une attaque cardiaque.

Au titre de la prévention cardiovasculaire, aucune forme de consommation de tabac n’est sans danger y compris le tabagisme passif. Mais, très clairement, plus vous fumez et inhalez des goudrons, plus le risque est important. La consommation de tabac sans fumée de cigarettes à faible taux de goudron ou de nicotine ou même de cigarettes électroniques constitue également un comportement à risque.

Les femmes qui fument et prennent des contraceptifs multiplient les risques d’avoir une crise ou une attaque cardiaque car ces deux facteurs augmentent le risque de caillots sanguins.
2 - Faire 30 minutes d'exercice par jour
Faire des exercices quotidiens réduit le risque de maladies cardiovasculaires. Si vous combinez l’activité physique et les autres mesures d’hygiène de vie comme le maintien d’un poids de forme, le résultat n’en sera que meilleur.

L’activité physique vous aide à contrôler votre poids et diminue le développement d’autres pathologies qui peuvent affecter votre cœur comme l’hypertension, l’hypercholestérolémie ou le diabète.

Nous vous recommandons de vous adonner régulièrement à des exercices « plutôt doux » comme la pratique de la marche à vive allure pendant environ 30 minutes par jour.

Si vous ne pouvez suivre ces recommandations pour des raisons de temps disponible, n’abandonnez pas ! Vous pouvez atteindre les mêmes résultats en fractionnant votre effort en 3 séances de 10 minutes chaque jour.

N’oubliez pas que des activités parfois anodines comme le jardinage, le ménage, le fait de prendre les escaliers ou la promenade quotidienne du chien comptent également dans l’activité physique journalière
3 - Manger sain
Manger sain réduit votre risque de maladies cardiovasculaires. Deux recommandations de régimes alimentaires sains : ce que les anglo-saxons appellent le régime DASH (Dietary Approches to Stop Hypertension) et le régime méditerranéen.

Un régime riche en fruits, légumes et en céréales complètes protège votre cœur. Manger des haricots, des produits laitiers allégés, de la viande maigre et du poisson sont la base d’un régime sain.

Eviter trop de sel ou de sucre dans votre régime.
4 - Maintenir un poids de forme
Être en surpoids, spécialement si l’excès de poids se concentre au niveau de la taille, augmente vos risques de maladies cardiaques. L’excès de poids entraîne des pathologies qui augmentent ces risques parmi lesquelles on peut citer l’hypertension, l’hypercholestérolémie (littéralement : un taux de cholestérol élevée) et le diabète.

Les hommes sont considérés en surpoids si la circonférence de leur taille est supérieure à 102 cm
Pour les femmes, le surpoids est caractérisé au-delà d’un tour de taille de 89 cm
Une perte de poids - même faible - est toujours bénéfique. Réduire votre poids de 3 ou 5% fait décroitre vos triglycérides ou le taux de sucre dans le sang (glucose) et réduit votre risque de diabète.
5 - Avoir un sommeil de qualité
La carence de sommeil peut - au-delà de la sensation de fatigue générée - mettre en danger votre santé. Ainsi, les personnes qui ne dorment pas assez ont un risque accru d’obésité, d’hypertension artérielle, d’attaques cardiaques, de diabète et de dépression.

La plupart des adultes ont besoin de 7 à 9 heures de sommeil chaque nuit. Si vous vous réveillez sans votre réveil et que vous vous sentez reposés, alors votre quantité de sommeil est suffisante. En revanche, si vous appuyez régulièrement sur le bouton « snooze » et rencontrez des difficultés à vous lever, vous avez besoin de plus de sommeil.

Faites du sommeil la priorité de votre vie. Installez une routine en allant au lit à la même heure et réveillez-vous à la même heure chaque jour.Evitez la consommation des écrans avant l’endormissement.
6 - Gérer le stress
Pour gérer le stress, il est recommandé de recourir à d’autres alternatives que le tabac ou l’alcool, comme l’activité physique ou des exercices de relaxation, de yoga ou de méditation.
7 - Faire des check-ups réguliers
Des examens de dépistage réguliers vous diront si votre tension artérielle ou votre taux de cholestérol sont élevés et risquent donc d’altérer votre système cardiovasculaire.
 
  • Tension artérielle : si vous avez plus de 40 ans, ou si vous êtes âgés de 18 à 39 ans avec des facteurs de risque, faites contrôler votre tension artérielle tous les ans. Une tension artérielle optimale est inférieure à 120/80 mm Hg.
  • Le taux de cholestérol : adulte, vous devez contrôler votre cholestérol au moins une fois tous les 5 ans, à compter de 18 ans. Plus jeune, les tests peuvent être recommandés, notamment si vous présentez d’autres facteurs de risque comme des antécédents familiaux de maladies cardiaques précoces.
  • Dépistage du diabète : le diabète étant un facteur de risque de maladie cardiaque, vous devez le contrôler régulièrement. Demandez à votre médecin si vous devez faire une glycémie à jeun ou un dosage de l'hémoglobine glyquée (ou HbA1c) pour contrôler votre diabète.

Si vous présentez une pathologie telle qu’un cholestérol élevé, une tension artérielle élevée ou un diabète, votre médecin peut vous prescrire des médicaments et va vous recommander un changement d’hygiène de vie. Prenez vos traitements tels que prescrits et vivez sainement.
Toutes les FAQ
Consultez les réponses aux questions fréquemment posées par nos clients dans le monde entier
Envie d’en savoir plus ?
Découvrez le contrat qui vous convient en quelques clics
Contactez notre équipe de spécialistes
Nous sommes là pour vous aider dans votre langue 24 h/24 et 7 j/7