Trouver un prestataire
Avez-vous besoin d'un contrat d'assurance ?
Découvrez comment trouver un professionnel de santé avec MSH
Déjà membre ?
Connectez-vous pour trouver un professionnel de santé
Equipe commerciale
Service gestion
Équipe commerciale individuels
De 9h00 à 18h00 (CET)
Nous contacter par e-mail
Équipe commerciale entreprises
De 9h00 à 18h00 (CET)
Nous contacter par e-mail
Devenir mère est un moment exaltant et chargé d’émotion pour une femme. C’est une période de découverte de soi, mais aussi de questionnements. Certaines femmes se sentent plus vulnérables et angoissées pendant leur grossesse, surtout les expatriées qui vivent loin de chez elles. Le suivi médical varie d’un pays à l’autre et les femmes enceintes doivent s’adapter, parler une autre langue et faire face à certaines incompréhensions, le sentiment de fatigue, de frustration, voire de découragement peut être exacerbé.
Les phases psychologiques de la grossesse
La grossesse est un moment de profond changement psychologique et physique. Les trois premiers mois marquent une période riche en émotions, d’émerveillement à l’idée même d’être enceinte. La future mère peut être à la fois comblée par sa grossesse et terrorisée. Elle peut craindre que quelque chose se passe mal, voire de faire une fausse couche. De plus, les changements physiques sont encore peu visibles et elle a du mal à se sentir proche de l’enfant.

Le deuxième trimestre laisse souvent place à la sérénité. Le corps change, les symptômes physiques du premier trimestre disparaissent progressivement et la femme enceinte commence à accepter sa grossesse et à tisser des liens avec son nouvel habitant.

Au cours des trois derniers mois, la mère commence à identifier les différents rythmes entre son bébé et elle. Elle plonge alors dans ce que le psychanalyste anglais D. Winnicott appelle la « préoccupation maternelle primaire » : un état psychologique qui s’intensifie vers la fin de la grossesse et au cours des premiers mois de vie de l’enfant permettant à la mère de se préparer à s’occuper de celui-ci.
L’importance d’une consultation avant et après l’accouchement
Pour une femme vivant à l’étranger, loin de sa famille et de ses amis, les effets physiques, physiologiques et psychologiques de la grossesse peuvent être encore plus difficiles à surmonter, qu’il s’agisse de troubles du sommeil, de troubles alimentaires, d’anxiété, de tristesse ou de souffrance psychologique. Elle peut se sentir seule ou déprimée. Elle peut douter d’elle-même (suis-je capable d’affronter tout ça ?), voire perdre son sentiment d’identité (qui suis-je ?).

Elle peut également se sentir vulnérable et manquer de confiance en elle après la naissance du bébé. Elle peut douter de sa capacité à s’en occuper et s’inquiéter quand il pleure ou à cause de ses habitudes de sommeil et alimentaires. Une consultation avec un psychologue est cruciale pour comprendre la situation et aider la mère à nouer un lien avec son bébé.
La communication est essentielle
Pendant leur grossesse, les femmes ont besoin de partager leur expérience avec d’autres femmes. Elles ont besoin d’être rassurées et de voir certaines choses sous un angle différent. Rejoindre ou créer un groupe de futures mamans permet de combattre le sentiment de solitude. Il est également très important de communiquer au sein du couple et avec la famille proche.
Toutes les FAQ
Consultez les réponses aux questions fréquemment posées par nos clients dans le monde entier
Envie d’en savoir plus ?
Découvrez le contrat qui vous convient en quelques clics
Contactez notre équipe de spécialistes
Nous sommes là pour vous aider dans votre langue 24 h/24 et 7 j/7